Partenaires

Série Gérer efficacement — Le lexique de la gestion des ressources humaines

Publié le 6 septembre 2018

Vous vous êtes sans doute déjà demandé à travers votre parcours d’entrepreneur et de gestionnaire ce que certains termes de gestion pouvaient bien signifier. Vous désirez, face à vos fournisseurs, partenaires et clients non seulement avoir l’air, mais aussi la chanson. Voici donc quelques définitions du milieu de la gestion des ressources humaines qui pourraient vous être bien utiles. Maintenant, quand votre conseiller en ressources humaines, votre agence de recrutement, voire même vos employés, vous parleront de taux de roulement, de télétravail et de convention collective, vous ne regarderez pas seulement la parade passer, mais vous y serez la vedette!

  • Avantages sociaux : Les avantages sociaux comprennent toutes les formes de paiements, tels que les prestations de retraite, les assurances de soins médicaux et dentaires, les congés et vacances payées ou autres rétributions qui ne sont pas liées au salaire de base reçu par un employé en échange d’un travail effectué. Les avantages sociaux sont généralement présentés dans le contrat de travail ou la convention collective de vos employés et peuvent représenter un excellent moyen d’attirer et de retenir des employés qualifiés.
  • Équité salariale : L’équité salariale signifie une rétribution égale ou équivalente pour un travail de valeur égale ou équivalente effectué par un salarié dans une entreprise. L’équité salariale permet de comparer deux catégories d’emploi équivalentes (ex. secrétaires et mécaniciens) et de rémunérer au même taux, pourvu que ces deux catégories détiennent la même valeur dans l’entreprise. Ce principe a pour but de reconnaître la valeur des personnes qui occupent un emploi à prédominance féminine de recevoir une rémunération égale à celle obtenue par les personnes qui occupent un emploi à prédominance masculine.
  • Convention collective : La convention collective est un accord conclu entre un employeur et une organisation syndicale mandatée pour représenter des salariés. Généralement en place dans les grandes organisations, la convention collective complète la législation du travail par la précision des conditions d’emploi et de travail ainsi que les avantages sociaux et le salaire. Cette convention a une valeur juridique puisqu’elle complémente le Code du travail. À noter que plus d’une convention collective peut s’implanter dans une entreprise (une pour chaque catégorie d’emploi). Habituellement, la convention collective est renouvelable et renégociée au terme de sa période d’application.
  • Rémunération : La rémunération équivaut à la contrepartie financière accordée à une personne physique ou morale en échange d’un service ou d’un travail au sein d’une entreprise. Outre le salaire de base, les avantages sociaux, les commissions et les bonus font aussi partie de la rémunération. À noter que la rémunération est soumise à la déclaration d’impôt sur le revenu de l’employé et qu’elle doit être également déclarée par l’employeur.
  • Ressources humaines : Les ressources humaines comprennent l’ensemble des personnes employées par l’entreprise afin de mener à bien ses opérations. La gestion des ressources humaines se déploie en quatre champs : le recrutement des salariés, la rémunération du personnel, la gestion prévisionnelle des emplois et compétences ainsi que l’amélioration des conditions de travail. À terme, les pratiques mises en œuvre permettront d’administrer, de mobiliser et de développer les membres du personnel engagés dans une organisation.
  • Taux de roulement : Le taux de roulement, aussi appelé « taux de rotation », correspond au rapport exprimé en pourcentage entre le nombre d’employés ayant quitté l’entreprise et le nombre d’employés étant arrivés au cours d’une même période. Un haut taux de roulement signifiera qu’il y a un grand mouvement de personnel ce qui peut en résulter une perte d’efficacité et de connaissances pour l’organisation. À l’inverse, un taux relativement bas signifiera que l’entreprise retient et mobilise ses employés. De façon globale, le taux de roulement permettra de mesurer l’état de santé d’une entreprise, au même titre que les indicateurs financiers et opérationnels.
  • Télétravail : Grâce aux technologies de l’information (Internet, téléphonie mobile, tablettes, etc.), le télétravail est devenu aujourd’hui une avenue possible pour les employeurs et travailleurs. Le télétravail est l’organisation du travail à distance, soit à l’extérieur du lieu de travail traditionnel. Le télétravail peut s’effectuer à partir d’un domicile, d’un bureau satellite, des lieux publics (cafés, bibliothèques, etc.) ou dans un espace partagé (coworking). Ce mode de travail permet à l’employé une meilleure flexibilité dans son horaire, tout en réduisant le temps de transport entre le domicile et le lieu de travail. Cette organisation peut devenir un avantage pour les employeurs désirant recruter du personnel qualifié.

Vous souhaitez approfondir davantage vos connaissances sur ces termes et votre maîtrise générale de tout ce qui touche la gestion des ressources humaines de votre entreprise? Encore plus loin, vous souhaitez en connaître plus sur la gestion 360o de votre entreprise : de la finance, à la vente, en passant par les médias numériques, le marketing et la gestion du temps? N’hésitez plus et inscrivez-vous dès maintenant à la formation Gérer efficacement mon entreprise d’Entrepreneuriat Québec, parce que gérer efficacement, ça s’apprend!

Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec l’équipe d’Entrepreneuriat Québec au 1 888 256-2157 (numéro sans frais) ou à info@entrepreneuriat-quebec.com et à consulter la section Gérer efficacement mon entreprise sur notre site Web.